Quels sont les bienfaits du rire au travail ?

Publié le

Par Cécile Fratellini

Temps de lecture estimé 4 minute(s)

Illustration
© Freepik

Sommaire

Pour être en bonne santé, il est recommandé de rire 10 minutes par jour. En famille, avec des amis mais aussi avec des collègues. Rire au travail est-il vraiment sérieux ?

Six Français sur dix aimeraient que leurs collègues plaisantent plus souvent*. Mais à quand remonte votre dernier fou rire au travail ? « Quand on cherche, il est souvent loin. Au travail, comme dans la vie de tous les jours, on rit de moins en moins », regrette Gwénaëlle Iarmarcovai, médecin du travail au Smti 82**. Et pourtant les bienfaits du rire sur la santé sont multiples. « Le rire fait du bien au niveau respiratoire, vasculaire, digestif et bien sûr au moral », ajoute la praticienne.

Cohésion d'équipe et productivité

Au travail, le rire peut renforcer l’esprit d’équipe, désamorcer une situation difficile et même augmenter la productivité. « Aux États-Unis, dans les critères de recherche d’un bon cadre, il y a le sens de l’humour. Car quand un manager a un sens de l’humour bienveillant, on ose davantage aller vers lui en cas de problème. L’équipe fonctionne mieux et a donc une meilleure productivité », explique Corinne Cosseron, fondatrice de l’Ecole internationale du rire qui a mis en place il y a une dizaine d’années le RIRE (réseau des intervenants du rire en entreprise). Des experts formés dans son école se déplacent en entreprise pour un éclat de rire collectif en début de séminaire, un atelier de clown, une conférence interactive… « On intervient essentiellement pour la gestion du stress, la cohésion d’équipe car les gens qui rient ensemble travaillent mieux ensemble. On propose des interventions de psychologie positive qui poussent vers le management positif afin de créer du bien-être dans les équipes. On met de l’huile dans les rouages », explique Corinne Cosseron.

15 minutes de rire en ligne

Suite au confinement, l’Ecole du Rire à conserver les séances de rire en ligne : Rigolo’Zoom. C’est gratuit et accessible à tous. Chaque jour ou presque (il y en a moins le week-end), des professeurs de rigologie se relaient et proposent deux séances par jour (yoga du rire, méditation de la joie…) de 10 à 15 minutes. Retrouvez les horaires sur https://ecoledurire.com/rigolo-zoom/

©Yvanna Da Graça/SMTI 82

Rire avec et non pas contre

Ce type d'interventions dans le monde du travail se développent peu à peu. « Avant, les entreprises prenaient une séance de rigologie parce qu’on leur proposait, maintenant ce sont elles qui le demandent, précise Caroline Lecherbonnier, chef de projet chez Magma group, une agence événementielle. Les retours sont positifs, les salariés apprennent ainsi à se connaître et à sortir de leur zone de confort ». Et pour que cela fonctionne sur du long terme, cela doit être porté par la direction de l’entreprise, selon Gwénaëlle Iarmarcovai. « Tout le monde a bien conscience que des salariés heureux ce sont des salariés qui rigolent. Mais il y a encore cette image que des salariés qui rient, ce sont des salariés qui ne travaillent pas. C’est faux. La hiérarchie est établie, le rire n’empêche pas le respect ».

Autre impératif : la bienveillance. Car la frontière entre humour et moquerie est parfois mince. « Alors que le rire est corporel, l’humour, lui, est mental et tout le monde n’a pas le même. Il faut éviter de rire contre car cela peut être violent et destructeur. L’essentiel de nos ateliers est du rire intentionnel, qui permet une évacuation du stress à travers la respiration », précise Corinne Cosseron.

Après le monde du travail, cette dernière espère bien amener le rire dans les écoles. « 1 h 30 de libération émotionnelle par semaine ou par mois, ce serait idéal. Les enfants apprendraient à gérer leurs émotions, à être dans la bienveillance, à se respecter… Et ils formeraient leurs parents », conclut-elle… dans un éclat de rire.

*Enquête Linkedin réalisée par Censuswide auprès de 2248 actifs français entre le 25 mai 2022 et le 31 mai 2022.

**service de prévention et de santé en milieu de travail interentreprises du Tarn-et Garonne.

3 conseils pour rire au travail

Gwénaëlle Iarmarcovai, médecin du travail, donne trois conseils pour favoriser le sou(rire) au travail.

  • Pensez à sourire: c’est communicatif ! Et les collègues ont plus envie de venir vous parler. Sans oublier que quand on sourit, 17 muscles travaillent en même temps.
  • Créez une boîte à rire: faites une liste de ce qui vous fait rire (vidéos, anecdotes, photos…) et partagez-là avec vos collègues, cela crée du lien positif.
  • Soyez vrai: le quotidien est souvent suffisamment drôle, pas besoin de vous inventer des vies. Le rire c’est simple, on peut l'avoir gratuitement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Ce site utilise un système anti- spams pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A découvrir