Quelles sont les vertus des graines de courge ?

Publié le

Par Violaine Chatal (ANPM-FRANCE MUTUALITÉ)

Temps de lecture estimé 3 minute(s)

Illustration
Quelles sont les vertus des graines de courge ? © Shutterstock

Riches en protéines végétales, mais aussi en vitamines, minéraux, fibres et acides gras essentiels, les graines de courge regorgent de bienfaits.

Originaire d’Amérique et introduite au XVIe siècle en Europe, la courge appartient à la famille des cucurbitacées. Ses graines sont généralement issues de la courge à huile nommée Lady Godiva. Très intéressantes au niveau nutritionnel, elles sont riches en protéines d’origine végétale : elles contiennent ainsi 6 grammes de protéines pour 20 grammes, soit 12 % des apports journaliers recommandés (AJR). Ces protéines sont de bonne qualité car elles contiennent les 9 acides aminés essentiels que notre organisme n’est pas capable de synthétiser. Les graines de courge sont également composées de minéraux comme le zinc, le magnésium, le potassium et renferment aussi 8,82 mg de fer pour 100 g, soit 63 % des AJR. On y trouve des vitamines du groupe A, B1 et B12 et des acides gras insaturés à savoir de l’acide linoléique et de l’acide oléique.

Comment récupérer soi-même les graines de courge ?

Les graines de courge sont faciles à extraire de cette cucurbitacée. Ainsi il vous suffit d’acheter une courge et de la découper en deux. Les graines se trouvent dans une cavité creuse où la chair se présente sous la forme de filaments. Vous pouvez les récupérer avec une cuillère et enlever les filaments avant de les laver plusieurs fois à l’eau claire. Déposez-les ensuite sur un papier absorbant dans une pièce sèche. Laissez-les sécher pendant quelques jours avant de les verser dans un bocal hermétique. Vous pouvez ensuite les conserver pendant deux à trois mois.

Antibactériennes et diurétiques

Les graines de courge ont de nombreuses vertus. Ainsi, grâce à leur composition en acides gras insaturés, en phytostérols, en fibres et en minéraux, elles diminuent le risque de développer une plaque d’athérome et sont donc conseillées en cas d’hypercholestérolémie. Les graines de courge sont aussi une piste pour améliorer le sommeil grâce à leur composition en tryptophane, un acide aminé essentiel qui est le précurseur de la sérotonine, lui-même précurseur de la mélatonine, l’hormone du sommeil.
Toujours grâce à leur richesse en tryptophane, elles sont aussi conseillées pour limiter les effets de la dépression ou de l’anxiété.

Les graines de courge permettent d’atténuer les symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate, une augmentation de la taille de la prostate liée à la quantité de DHT (dihydrotestostérone), un dérivé actif de la testostérone. Elles sont, en effet, capables de réduire ce taux grâce à leur composition en stérols delta-5 et delta-7, des lipides spécifiques. Antibactériennes et légèrement diurétiques, elles sont indiquées en cas d’incontinence urinaire liée à l’effort car elles renforcent les tissus des muscles du plancher pelvien. Elles peuvent aussi limiter l’augmentation de la glycémie après les repas.

Enfin, grâce à leur composition en minéraux, en fibres et en phytoœstrogènes, les graines de courge peuvent atténuer le syndrome prémenstruel et les problèmes de transit grâce à leurs fibres.

Pour profiter de toutes leurs vertus, vous pouvez les consommer crues dans des salades mais aussi grillées au four ou à la poêle avant de les glisser dans du pain, des gâteaux ou des cakes à raison d’une cuillère à soupe par jour. Les personnes âgées qui souffrent de problème de dénutrition peuvent aussi les déguster sous forme de poudre ajoutée dans différentes préparations.

Par Violaine Chatal (ANPM-FRANCE MUTUALITÉ)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Ce site utilise un système anti- spams pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

A découvrir